Mehun sur Yèvre
Flux RSS  Flux RSS Contacts  Contacts
Détours de France Parcs et Jardin du Centre Ville Johanniques
Route Jacques Coeur Ville métiers d'art
Impression, dessin
Impression, dessin
(savoir +)
Les Tables de la République
 

Inauguration de la station d’épuration

fontsizedownfontsizeup


Lundi 13 mars, Nathalie COLIN Préfète du Cher répondant à l’invitation du Maire a inauguré la nouvelle station d’épuration en présence de Nicolas SANSU, député du Cher, François PILLET, sénateur du Cher, les élus de la ville et de nombreuses personnalités.

Ce projet a été initié par M. PILLET, Maire, et suivi par M. COQUILLAT alors 1er Adjoint. Il revêt une importance particulière. Le choix de la construction d’une station d’épuration type Organica a répondu à la volonté de protéger l’environnement et les milieux naturels. Cette station a l’apparence d’une serre plantée de végétaux tropicaux dont les racines ont la particularité de fixer les bactéries. Il s’agit d’une technologie performante, simple et esthétique.

Cette station d’épuration à l’avantage d’être :
- Compacte car ce nouveau système s’appuie sur des traitements par boues activées dans différents bassins placés en dessous d’une serre, bassins servant en plus de support à une culture fixée sur les racines des plantes.
- Écologique en favorisant la biodiversité par l’utilisation d’une technologie utilisant le végétal de façon intelligente et offrant une qualité d’eau rejetée améliorée conforme aux exigences réglementaires.
- Inodore par le regroupement au sein d’un même ensemble fermé de tous les bassins, préservant ainsi l’environnement de tout risque d’odeur.
- Esthétique car, loin de l’image traditionnelle de la station d’épuration, le promeneur non averti pense de prime abord qu’il se trouve à l’entrée d’une production horticole puis découvre effectivement une serre plantée de végétaux tropicaux, aux allures de jardinerie. Un atout et un point d’intérêt supplémentaire pour notre futur canal de Berry à vélo...
- Pédagogique car, outre refléter la politique environnementale de la commune, cette nouvelle station est la solution idéale pour améliorer la connaissance du grand public à la fois sur les techniques et sur les enjeux de l’épuration des eaux.

La station d’épuration en chiffres :

- Coût du projet : 3 111 151 € financé pour 100 000 € par l’Etat ; 845 602 € par l’Agence de l’Eau ; 300 000 € par le Conseil Départemental du Cher ; 113 383 € par la ville d’Allouis ; 1 752 165 € par la ville de Mehun.
- Longueur du réseau d’assainissement : 40 km avec 9 postes de relèvement pour renvoyer les effluents jusqu’à la station d’épuration.
- Volume moyen traité : 300 000 m3 / an
- Production de boues moyenne : 57t / an


MàJ : 21 septembre 2017 à 13h35min