Mehun sur Yèvre
Flux RSS  Flux RSS Contacts  Contacts
Détours de France Parcs et Jardin du Centre Ville Johanniques
Route Jacques Coeur Ville métiers d'art
Marché
 

eau potable

fontsizedownfontsizeup


Le 8 juin 2018, l’inauguration de la nouvelle canalisation d’eau potable entre La Geneste 2 à Quincy et le château d’eau du Pont de la Plante réunissait les différents acteurs de ce projet.
M. François Pillet, en étant à l’initiative, était présent aux côtés de son successeur à la présidence du SMAERC, M. Stéphane GAUTHIER. Depuis plusieurs années, le besoin de revoir l’alimentation en eau de Mehun était évoqué. Bien que la ville soit alimentée, il n’était pas possible de protéger le captage de Chardoilles. Des études ont alors été menées par le SMAERC pour rechercher un nouveau lieu de captage satisfaisant aux besoins de la commune : qualité, quantité et protection.
Après avoir réalisé les travaux propres à l’alimentation en eau des communes rurales de son territoire, le SMAERC a poursuivi les études concernant Mehun. Les résultats du premier captage « La Geneste 1 » alimentant les communes rurales ont démontré que la nappe de production était suffisante en quantité pour subvenir aux besoins de Mehun. Suite aux conclusions des études hydrogéologiques, il a donc été décidé de réaliser un deuxième captage dit « La Geneste 2 » à quelques centaines de mètres.
Les procédures d’autorisations administratives ont démarré en 2010. Entre les études d’impact, le montage des dossiers de consultations des entreprises, les contacts avec les propriétaires, les négociations, les réunions publiques, il aura fallu près de huit ans pour donner le premier coup de pelle en janvier 2017.
Des travaux conséquents ont été réalisés : 9,8 km de tuyaux, la construction d’un local technique de 30m² avec deux pompes de 150m3/h, un passage sous le Cher avec un forage de 189 mètres, un passage sous l’autoroute A71 avec un forage de 82 mètres et un fonçage sous la voie de chemin de fer de 67 mètres.
Ainsi, depuis le 1er janvier 2018, les Mehunois profitent d’une eau de meilleure qualité conforme à la règlementation en matière de protection des captages d’eau potable.
Stéphane GAUTHIER, président du SMAERC, a conclu ainsi son discours « les services préfectoraux, le département, la chambre d’agriculture, l’agence de l’eau, la DREAL, la DDT ont été d’un soutien sans faille chacun à leur niveau et je tiens à les en remercier ainsi que les entreprises ».


MàJ : 10 décembre 2018 à 17h01min